Du télétravail au travail sans télé

Retour à la normale ?

Pensez-vous vraiment que tout va reprendre comme avant ?
Vos collaborateurs ont dû s’adapter pendant le confinement. Ce faisant, ils ont
– démontré qu’on pouvait leur faire confiance
– ressenti un vent de liberté
– acquis de nouvelles habitudes de travail
– accepté des horaires plus flexibles mais aussi plus élastiques.

Pour y faire face, les structures de l’entreprise ont-elles évolué ? Bien entendu, beaucoup sont heureux de retrouver le bénéfice social des relations professionnelles. Cependant, vont-ils facilement retrouver leur place et accepter de se confiner… cette fois-ci au bureau ? Vont-ils facilement retrouver assez de motivation pour maintenir leur productivité. Vont-ils savoir retrouver un équilibre de vie ?

Et on fait quoi de nos N.A.D.[1] ?

Pour plusieurs, le confinement les a conduits à des décisions de vie importantes : acquisition d’un animal domestique (votre N.A.D.) achat d’une maison, horaire adapté pour pratiquer du sport, changements familiaux, évolution de la vie de famille. Pour d’autres, cette crise n’a fait qu’accroitre leur sentiment d’isolement, sans qu’ils n’aient eu le moyen d’y remédier comme d’autres (sentiment d’injustice). Le retour à un rythme de travail classique, s’il se fait, va demander des solutions pour garder les bénéfices qu’ils ont découverts depuis un an et demi.

Bas les masques

Les retombées de la crise du Covid sont nombreuses. Si les masques de protection tombent, d’autres masques vont vite se remettre en place. Pour survivre le retour au bureau (ou au magasin, à l’atelier etc.), beaucoup vont dépoussiérer leur masque privilégié de l’avant-covid : celui de la conformité, celui de la discrétion, celui du bon élève, celui du leader, ou encore celui du rebelle de service, etc. Le stress de l’après-covid et ses appendices, le burnout et le bore-out pourraient bien être plus dévastateurs. Et ils s’accompagnent typiquement d’autres masques, ceux de la Commedia dell’arte des jeux psychologiques malsains.

Des solutions adaptées

(faites pour vous et non toutes-faites)

Que ce soit par du conseil, de la formation, de l’accompagnement individuel ou d’équipe (coaching), nous sommes à votre disposition pour trouver des solutions pratiques et innovantes qui vont répondre à vos besoins.

  • Gestion de conflit (la solution O.D. offre une approche pratique pour faire des conflits inévitables des opportunité de croissance et de développement des individus et des équipes). Résoudre les conflits en gagnant-gagnant.
  • Communication adaptée (la solution C.M. offre des techniques de communication interpersonnelle qui vont réduire les pertes de temps et d’énergie dues aux mécommunications.) Le manager formé à la PCM saura en premier temps mieux se gérer pour être à même de conduire, motiver et mieux anticiper sa réaction au stress ; et en deuxième temps mieux aider ses collaborateurs à trouver leurs motivations et anticiper les circonstances potentiellement stressantes pour eux.

 

[1] N.A.D. : nouveaux animaux domestiques. Certaines études montrent que de nombreux belges ont acquis un nouvel animal domestique pendant le confinement.

Harnessing the positive energy of conflict??

How many of us consider conflict to be negative? Nothing good ever comes out of it, right? I used to think so too…

Younger I used to think that conflicts were best avoided, and if unavoidable, they required a whole lot of energy that I often did not have on hand. I would typically give in to resolve the issue rapidly and avoid the other being upset or disappointed. Older I learned that conflicts were sometimes necessary but my body often betrayed me and revealed my nervousness through the likes of sweaty palms, a raised heart rate, and a tremble in my tone of voice. These signs sabotaged my position more often than not and I found myself looking for an escape route and often giving in again!
And then I came across an incredible tool – Leading Out of Drama’s compassion cycle.

And I felt empowered for the first time.

I learned that conflict in itself is simply energy and that this energy can be harnessed to be the author of positive change. I began to see things quite differently… I chose to follow the core concept training and become certified in this new tool to gain deeper understanding of the mechanisms of healthy positive conflict resolution.

And then I had the opportunity to help a very close friend through an intense conflict with one of their colleagues using this tool. We discussed at length the right words to use to not give in but rather disclose wants and needs; the right questions to ask to not give unsolicited advice but to remain curious, let go and move on; and, the right framework to not give ultimatums but to focus on goals and to stop and listen. We worked out a couple different scenarios and, using the compassion cycle, the skeleton of a « formula » to address the conflict in a positive manner.

And it worked!!

The colleague was heard and felt understood. My friend was relieved the conversation had gone well and that the outcome was productive and positive. Both parties had an understanding of the other’s perspective and intention and this time the conflict resolution brought about really positive change on both sides.

If you are interested to know more about this powerful tool, watch this space – www.bbco.be. We will be offering a free teaser very soon…